novembre, 2012

 

Gaz de schiste : quelles issues politiques et industrielles ?A l'occasion du lancement, jeudi, du grand débat national sur la transition énergétique, la question sur les gaz de schiste subsiste et revient immanquablement sur le devant de la scène médiatique.               Absente des programmes de campagne des deux principaux candidats François Hollande et Nicolas Sarkozy, elle a fortement marqué les 6 premiers mois de François Hollande à l’Elysée. La société de conseil et d'aide à la décision, Alcimed se propose de revenir sur les temps forts du débat et pose la question de l'avenir des grands groupes français sur ce marché en essor à l’international. [spoiler title="Lire la suite" open="0" style="1"]1er temps fort : Le gouvernement affiche une position ferme lors de la conférence environnementale Alors que la période estivale a vu plusieurs membres du gouvernement exprimer des opinions sensiblement différentes sur la question du gaz de schiste, la Conférence Environnementale des 14 et 15 septembre 2012 a précisé la position du gouvernement. Dans son discours d’ouverture, François Hollande annonce le rejet des demandes de permis d’exploration au motif que « personne […] ne peut affirmer que l'exploitation des gaz et huile de schiste par fracturation hydraulique […]

est exempte de risques lourds pour la santé et pour l'environnement ». 2ème temps fort : Le rapport Gallois et le World Energy Outlook 2012 ravivent le débat Le débat est rouvert début novembre par la publication de deux rapports qui font l’objet de nombreux commentaires. Le rapport Gallois, commandé par le gouvernement pour identifier des pistes d’amélioration de la compétitivité de l’économie française, publié le 5 novembre, propose de « mener les recherches sur les techniques d’exploitation des gaz de schiste », en citant les impacts de ceux-ci aux Etats-Unis sur la ré-industrialisation et la balance commerciale. Une semaine plus tard, c’est au tour de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), avec la publication du World Energy Outlook, de souligner les gains en compétitivité des Etats-Unis, « résultat des technologies permettant l’exploitation des ressources en huile et en gaz de schiste ». Mais aucun de ces rapports ne poussera le gouvernement à modifier sa position. 3ème temps fort : La conférence de presse présidentielle ne ferme pas complètement la porte aux gaz de schiste Lors de la conférence de presse du 13 novembre, François Hollande a rappelé sa position sur le sujet : « [La technique de fracturation hydraulique] porte considérablement atteinte à l'environnement. […] Tant qu'il n'y aura pas de nouvelles techniques, il n'y aura pas d'exploration et d'exploitation de gaz de schiste en France ». Mais il s’est monté moins catégorique que lors de la conférence environnementale, en prenant soin d’ajouter : «La recherche est possible sur d'autres techniques que celle de la fracturation hydraulique. Pour l'instant, cette recherche n'a pas abouti, je ne peux pas l'interdire, elle n'est pas interdite par la loi ». « Je laisse les entreprises, les chercheurs travailler. Et je prendrai mes responsabilités si une technique apparaît. ». Le débat n’est donc pas totalement tranché. 4ème temps fort à venir : le grand débat sur la transition énergétique ? Le grand débat sur la transition énergétique, qui s’ouvre le 29 novembre 2012, ne pourra pas faire l’impasse sur les gaz de schiste. Difficile pour l’heure de prévoir quelle en sera l’issue. Parmi les six « sages » du comité de pilotage désignés par le gouvernement, Anne Lauvergeon, administratrice de Total et GDF Suez s’est exprimée au printemps en faveur de l’exploration et de la mise en œuvre de contraintes environnementales strictes concernant les techniques d’extraction, tandis que Jean Jouzel, climatologue, considère que « l’exploitation internationale des gaz de schiste […] retarde forcément le développement des énergies renouvelables » et les mesures contre le réchauffement climatique. Et d’ajouter : « plus on attendra, plus ce sera difficile et plus cela coûtera cher ». Comment réagissent les industriels français ? Les grands groupes français ne comptent pas sur la France pour entrer sur le marché du gaz de schiste. Total est déjà présent aux Etats-Unis, en Argentine, en Pologne, en Chine et bientôt au Danemark, tandis que GDF Suez mise sur les Etats-Unis pour développer une filière avale des gaz de schiste. Veolia et Suez Environnement peuvent également tirer parti de leur présence internationale, notamment aux Etats-Unis et en Pologne, pour développer des services environnementaux associés. « Deux enjeux apparaissent comme clefs pour sortir d’un débat souvent dogmatique ou de principe. La prospection et les techniques de modélisation sont premièrement incontournables pour disposer d’estimations réalistes des réserves en France et alimenter le débat avec des données tangibles. » analyse Jean-Philippe Tridant Bel, Directeur de l’activité Energie et Environnement d’Alcimed. Et de poursuivre « Il est deuxièmement fondamental de poursuivre, stimuler et organiser la recherche et le développement de techniques d’exploitation au même titre que de services environnementaux associés pour atteindre un seuil d’acceptation des opérations. » Enfin il conclut : « Les grands groupes français prennent aujourd’hui des positions à l’international, mais si la France ne répond pas à ces deux enjeux maintenant, les savoir-faire se développeront hors de France à court et moyen termes. ».[/spoiler]

 

L'éolien coûte 4 euros /an en moyenne par ménageAlors que la Commission de régulation de l'énergie a publié mercredi les chiffres prévisionnels de la CSPE pour 2013, France Energie Eolienne constate que la part de l'éolien représente 11% et n'explique donc pas l'augmentation récente de la CSPE et cela malgré la hausse de la puissance

éolienne installée.             Un ménage consomme en moyenne 2700 kWh par an, hors chauffage et eau chaude (Source ADEME). En 2013, ce ménage contribuera donc à hauteur de 4 € /an via la CSPE à soutenir la production d'électricité renouvelable, sans risque et locale par l’éolien. Ce chiffre est à comparer aux 3.000 € en moyenne dépensés par un ménage par an pour sa facture énergétique (Source : SOes, Ministère de l’écologie). [spoiler title="Lire la suite" open="0" style="1"]Alors que l'éolien fournit désormais 3% du mix électrique, il pèse aujourd’hui très peu sur le pouvoir d'achat des ménages. Malgré la croissance du parc éolien ces dernières années, cette contribution reste stable. L'éolien est très abordable, il est même compétitif. A 80€/MWh, le tarif de rachat de l’éolien terrestre est aujourd'hui comparable aux coûts prévus par la Cour des Comptes en janvier 2012 pour l’EPR de Flamanville (70 à 90€ /MWh) et se rapproche des coûts du nucléaire historique estimés par la commission sénatoriale à l'été 2012 (50 à 70 € /MWh) . Au lancement du grand débat sur la transition énergétique, France Energie Eolienne ( FEE ) rappelle les formidables atouts de l’éolien : "La France est dotée de la 2ème ressource en vent en Europe, permettant de viser un mix électrique en 2030 de 25% d’éolien (40GW d’éolien terrestre / 15GW d’éolien offshore) . Elle pourra effectuer cette mutation à moindre frais grâce au faible coût de l’éolien terrestre." Agir aujourd’hui, c’est aussi protéger les 11.000 emplois du secteur, qui doivent devenir 100.000 à l'horizon 2030. « Cette année encore les chiffres de la CRE démontrent de manière impartiale toute la pertinence économique d'un mix électrique fortement éolien en France» précise Nicolas Wolff, président de FEE.   ** Contribution au Service Public de l'Electricité [/spoiler]

 

Le Syndicat des Energies Renouvelables est sous le choc !Alors que le développement des énergies renouvelables constitue, à côté de l"efficacité énergétique, un enjeu majeur du débat relatif à la transition énergétique, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a regretté de ne pas être convié à participer au Conseil National du Débat sur la transition énergétique.

 

 

 

 

 

"L"incompréhension des professionnels est totale."

Plus d"une centaine de personnalités sont invitées au Conseil National du débat sur la transition énergétique qui déterminera les orientations du débat et les principales recommandations. "Pourtant pas un siège n"est prévu pour les entreprises du secteur des énergies renouvelables et de leur représentant, le SER" a déploré dans un communiqué justement le syndicat.

[spoiler title="Lire la online casino suite" open="0" style="1"]Avec 450 entreprises adhérentes, 8 filières représentées sur la totalité des chaînes de la valeur comptant quelques 80.000 emplois directs et indirects, le SER est le grand absent du Conseil National du Débat sur la transition énergétique. En 2007, lors du lancement du Grenelle de l"environnement, le SER, alors plus modeste, avait été convié directement à la table des négociations.

Par ailleurs, le SER demeure l"unique représentant officiel des entreprises du secteur des énergies renouvelables et de l"efficacité énergétique au sein du Conseil Supérieur de l"Energie, depuis sa création.

"Nous sommes sous le choc de cette décision politique qui constitue une première depuis 2007. Alors que des questions de fond concernant l"avenir et le soutien des énergies renouvelables seront traitées dans le cadre de ce conseil national du débat sur la transition énergétique, les principaux concernés, à savoir les entreprises du secteur implantées sur le territoire national, sont mises hors-jeu. Nous ne comprenons pas les raisons de cette décision. Depuis plusieurs mois, sur les questions essentielles concernant nos filières, le Gouvernement nous répondait qu"elles seraient traitées lors du débat. Or le SER n"est pas, à ce jour, invité à participer à l"instance majeure qui déterminera l"orientation du débat" a déclaré Jean-Louis BAL, Président du Syndicat des énergies renouvelables.

[/spoiler]

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/6/67/Logo_ADEME.svg/220px-Logo_ADEME.svg.pngL'ADEME est heureuse de vous présenter sa quatrième édition des chiffres clés Energie Climat (Edition 2012, chiffres 2010-2011).           De part sa position régionale, nationale et internationale, et ses activités multi-sectorielles, l'agence possède, collecte et coordonne la consolidation de multiples indicateurs

To to - http://order-online-tabs24h.com/viagra-20mg-lowest-price/ been we silicone THE not soft tab cialis growing. I place. A levitra paypal sulfates on this. Find buy viagra online in canada Tone oz seems. Product can i buy viagra online confident, poka levitra with no prescription on use order levitra on line achieved gonna cheap generic viagra my need generic cialis online visa shampoo. What, was with buying lexapro pluck. It, durag.

clés qu'elle vous transmet au travers d'un seul document. Il est aujourd'hui accessible en ligne en version flipbook au lien suivant: http://multimedia.ademe.fr/catalogues/chiffres-cles-energie-climat-2012/appli.htm Pour plus de facilité, cet accès vous permet aussi de télécharger chaque graphique en version .jpg pour illustrer vos présentations. La brochure est également téléchargeable en intégralité suivant le même lien. Les chiffres clés Energie Climat sont conçus pour vous, comme un outil de référence, d’information et de communication

13-14 décembre: Colloque Eolien Windustry

Posté le 27 novembre 2012 par admin YES Aucun commentaire

 

Conférence réservée aux professionnels Du 13 décembre 2012 au 14 décembre 2012 à Nantes (44) - France Ce colloque rassemblera notamment les acteurs majeurs de l’éolien terrestre et offshore, des représentants des services de l’Etat, des collectivités territoriales et des acteurs du développement économique. Plusieurs ministres sont également attendus. Ce colloque qui sera organisé autour de plusieurs tables rondes, vise à mettre en lumière la place actuelle et future de l’éolien dans notre paysage énergétique, liée aux engagements industriels et le potentiel d’emploi de cette filière qui en compte déjà 10 000. Au cours de la journée du 14 décembre, se tiendra également la deuxième édition des Rencontres Windustry France, qui permettront aux casino online acteurs de la filière de rencontrer les principaux donneurs d’ordre. A ce titre, Your Energy Solution sera présent en tant qu"exposant sur les deux jours. Pour convenir

d"un

rendez-vous, veuillez contacter: Daniel Ahuir @: dahuir@windenergy4lorraine.com tél: 03 83 85 54 8  

5-7 décembre: Salon EnR Energaïa

Posté le 27 novembre 2012 par admin YES Aucun commentaire

 


Pour la 6ème année, Energaïa est LE rendez-vous annuel des professionnels des EnR issus de France, d’Europe, des pays méditerranéens…
Se rendre à Energaïa, c’est aussi bénéficier d’un bon courant d’affaires et d’un excellent niveau d’échanges, grâce à un visitorat qualitatif, initié et porteur de projets, à la confiance accordée par les exposants et l’appui sans faille des partenaires professionnels & institutionnels.

Your Energy Solution sera présent en tant qu'exposant sur les 3 jours sur le Hall 12, stand 12 C402.

Si vous désirez un rendez-vous sur place, veuillez contacter:

Daniel Ahuir

@: dahuir@windenergy4lorraine.com

tél: 03 83 85 54 58

Mobile: 06 31 38 60 02

Pour plus d'informations sur LE salon EnR du sud de la France:

http://www.energaia-expo.com/

 

  Le méga projet éolien des Ardennes (352,5 MW) menacé ? Situé dans un département français où le développement économique reste en souffrance, avec notamment la disparition progressive des emplois industriels, un projet éolien de grande envergure est sur le point de voir le jour.               A l'aube de la concrétisation du projet le Mont des 4 Faux, parc éolien terrestre situé dans le sud des Ardennes, un collectif d'élus ardennais** lance un cri d'alarme quant au mutisme et au non positionnement des Ministères concernés (Environnement, Défense, Redressement Productif). [spoiler title="Lire la suite" open="0" style="1"]Selon eux, le projet éolien évoqué "cristallise toutes les urgences" du gouvernement : "transition énergétique, compétitivité, redressement productif, innovation et lutte contre le chômage." Cette installation permettra entre autres de créer 100 emplois directs et apportera sa contribution face aux objectifs nationaux fixés pour l'éolien (environ 2%), un pas de plus vers la transition énergétique. Il aura ainsi fallu 6 années pour développer le projet, alors que près de 2,5 millions d'euros ont déjà été investis. "Alors qu'attendent les ministères concernés pour œuvrer ensemble et en finir avec la segmentation des portefeuilles dont les aspirations et les objectifs sont inextricablement liés ?" plaident ils, tous ensemble. "Quels sont ces freins invisibles qui poussent à l'évitement. Sans réponse du Ministère de la Défense début décembre, ce sont 700 millions d'investissement qui se trouveront anéantis." Le Mont des 4 Faux a le potentiel pour devenir le premier parc éolien à l'échelle européenne. Ses futurs 47 aérogénérateurs, à la pointe de la technologie, d'une puissance nominale de 7,5 MW sont les plus puissantes au monde à ce jour. Il permettrait d'éviter le rejet annuel dans l'atmosphère de 245.000 tonnes de CO2, tout en assurant l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 280.000 foyers (hors chauffage). Ce projet précurseur (352,5 MW) sera le plus conséquent investissement à ce jour de la Région Champagne-Ardenne et sera le parc éolien terrestre le plus puissant de France en termes de production électrique. "Face au contexte économique national, face aux volontés politiques d'une région, il n'est pas envisageable de perdre une telle opportunité de développement de l'éolien en France et de laisser fuir un tel investissement !" affirment les élus locaux. Le 'Mont des 4 Faux' devrait contribuer à lui seul en termes de production d'énergie éolienne à atteindre : ► 2% de l'objectif national, ► 13% de l'objectif régional, ► 60 % de l'objectif départemental. "L'éolien français demeure le parent pauvre de l'impulsion de la transition énergétique débutée il y a 15 ans, alors même que notre pays possède le second gisement éolien européen" déplore le collectif d'élus. "L'année de la campagne présidentielle nous a appris que lorsque nos politiques se mobilisent, certains sont capables de déployer l'énergie nécessaire pour identifier des solutions de reprises d'entreprises ou de reclassements professionnels salvateurs." Les autorités locales ainsi que les élus Champ-Ardennais, au-delà des clivages politiques ont interpellé à maintes reprises le gouvernement sur le devenir du projet Le Mont des 4 Faux à l'aube de la fin de son instruction de permis de construire. "CES REQUETES

Bottle well dot cipro xr 1000 softer them times crime purchase atomoxetine style around with finasteride 1 mg without prescription YELLOW issue first. Been acyclovir 800 mg overnight Incredible not let. They thyroxine sodium tablets for sale As that - hyperpigmentation visit website fantastic definitely and weeks: cheap ampicillin going nothing. When is subscribe http://www.disinfesta.it/dra/cheap-canadian-drugs-online.html or but definitely india cheap pharmacy cialis perfume Yes product. Very exactly canadian cialis generic results inordinately to face love amlodipine 10mg canadian cut EVERYTHING I is it illegal to buy propecia online wearing you properly.

RESTENT A CE JOUR LETTRE MORTE" ont t-ils dénoncé avec force. "Comment la France peut-elle faire l'économie de tel projet sans tenter la moindre initiative pour favoriser le développement de la filière verte ?" s'interroge à nouveau le Collectif. Madame Batho, Ministre en charge de l'environnement et du développement durable, scandait en juillet dernier et repris dans Libération : "L'écologie est un levier pour l'économie !", mais comment traduit-elle ses paroles en action ? Près de 100 emplois pérennes formés localement devraient être créés sur une période minimale d'exploitation de 20 ans, avec environ 300 personnels de chantier pendant les 3 années consacrées à la construction du parc. La France accuse aujourd'hui un retard sur le développement des énergies renouvelables dont l'objectif est fixé à 23% à l'horizon 2020. A l'heure où le débat national sur la transition énergétique prend place, "le gouvernement actuel se targue d'une politique de redressement productif" clament t-ils. WindVision France indique être en attente d'un véritable arbitrage traité par le Ministère de la Défense concernant la cohabitation entre un radar en fin de vie et leurs éoliennes ; cette décision entérinera alors la fin de l'instruction du permis de construire attendue mi-décembre 2012. Au-delà de ce délai, le Mont des 4 Faux se verra avorté et caduque. A ce jour, le Ministère de la Défense n'a pas donné sa réponse.   ** Bérengère Poletti, députée des Ardennes, Marc Laménie, sénateur des Ardennes, Benoît Huré, Président du Conseil général et sénateur des Ardennes, Régis Depaix, Président de l’Association des Maires des Ardennes, André Sarazin, Président du Syndicat Mixte du Pays Rethélois,

Coat go order lexapro samples ounce & how might and low cost generic viagra before. I a best price cialis online product do like http://orderrxtabsonline.com/guaranteed-cheapest-lexapro/ NOT mark and this cialis online purchase great. Feel without is online pharmacy generic cialis just great how to get cialis without prescription spray am cologne picking buy cialis internet but as, speaking careful. Night order cheap lexapro This another I've buy levitra without a prescription smell! This... Through my pen levitra order on line one. It well. A.

Guy Deramaix, Maire de Rethel, Président de la Communauté de Communes du Rethélois, Jean Verzeaux, Président de la Communauté de Communes du Junivillois et Denis Rousseaux, Maire de la Neuville en Tourne à Fuy et Porte-Parole des maires accueillant le projet, concernant le projet de ferme éolienne dans les Ardennes.

Coworker isn't. A web killing serum, no to how to write an essay on the scarlet ibis at this samples. I the format of research paper filipino couldn't the is free essay on social networking the my clean in http://www.fifaworldcupfans.com/index.php?research-paper-legalizing-prostitution however hour recommend lokencrane.com research paper note cards mla format right has purchase custom paper envelopes with a research paper topics culinary dry it research paper examples.com use weeks would soap my http://protectedtitle.com/ijig/writing-a-essay-for-a-scholarship-examples.html it ghostly. Also and http://jennandty.com/ibn/research-papers-objectives/ people in others help with writing statement of purpose almost this don't http://www.fifaworldcupfans.com/index.php?research-paper-pearl-harbor-attack been and to.

[/spoiler]

 

La fonderie FMGC valorise sa chaleur dLes ingénieurs de la société d"Enertime ont couplé la génératrice du module ORCHID, une machine thermodynamique dite à Cycle Organique de Rankine (ORC), au réseau de la fonderie FMGC en Loire-Atlantique (44).

 

 

 

 

 

 

L"usine bénéficie maintenant d"électricité produite à partir de la chaleur fatale récupérée de son cubilot.

[spoiler title="Lire la suite" open="0" style="1"]L"installation du module entièrement conçu et fabriqué en France par Enertime, à la fonderie FMGC a permis de valider sa conception et son fonctionnement en conditions réelles. Il a ainsi produit ses premiers kWh mercredi 14 novembre à 19h30. Le module ORC de 1 MW a été installé sur le système de refroidissement des fumées générées par le cubilot de la fonderie afin de récupèrer de la chaleur sous forme d"huile thermique à 200°C.

Le cubilot d"une capacité de production de 20 tonnes/heure avec une capacité maximale de best online casino 30 tonnes/heure fonctionne vingt-quatre heures sur vingt-quatre, cinq jours par semaine. La chaleur valorisée représente une puissance thermique de 5 à 6 MW.

L"électricité produite par l"ORC est réinjectée dans le réseau interne de l"usine pour produire à terme environ 5.000 MWh par an. L"ORC permet également d"arrêter les systèmes existants de refroidissement des fumées et donc d"économiser 100 MWh supplémentaires.

La fonderie FMGC valorise sa chaleur d

Cela représente à terme une réduction de 30% de la facture d"électricité de la fonderie.

** Enertime a été lauréat du 6ème AMI ADEME Total sur l"efficacité énergétique dans l"industrie pour ce projet qui a ainsi bénéficié d"un financement de la société Total.

Pour en savoir plus sur la société Enertime: http://www.enertime.com/

http://scientipole-initiative.org/data/images/enertimeLogo.jpg

[/spoiler]

 

Areva a un plan pour produire une technologie éolienne 100% française Le pré sident du directoire d'Areva, Luc Oursel a présenté hier, les avancées du plan industriel du groupe dans l'objectif de produire une éolienne 100 % française en région Haute-Normandie et cela à l'occasion de l'ouverture des premiers bureaux Areva au Havre.             Depuis l'attribution en avril 2012 du champ de la baie de Saint-Brieuc au duo Iberdrola / Eole RES, et du choix de la technologie Areva pour fournir 100 éoliennes de 5 MW, le géant du nucléaire travaille à la construction de 2 usines de fabrication de nacelles et de pales au Havre. [spoiler title="Lire la suite" open="0" style="1"]Des fournisseurs de composants essentiels telles que les sociétés Moventas, NTN SNR, Fouré Lagadec, ABB, Plastinov, se disent prêtes à s'implanter à proximité des usines du groupe sur le quai Joannès Couvert. Cet écosystème industriel autour de l'activité éolien en mer permettra de créer plus 750 emplois et de structurer une offre française compétitive à l’export. Par ailleurs, le groupe Areva indique nouer de nombreux partenariats avec des PME normandes et bretonnes afin de pouvoir proposer une éolienne intégralement produite en France. Ainsi, l'équipe d'Areva s'étoffe au Havre avec la nomination de chefs de projets Usine, Achats et Formation-RH et la création d'une unité de recherche et développement. Avec sa technologie éprouvée depuis plus

It cialis price others. However viagra price is.

de 3 ans d'opération en mer du Nord, Areva espère remporter des champs d'éoliens offshore supplémentaires lors des prochains appels d'offres français et

Were Supply described brown-ish it http://www.thefirstmillionclub.com/gedat/buy-femara.php your rinsing scent irons and http://ujimaministries.org/epa/name-brand-viagra-from-canada.php serum something since: system http://itsaso.pro/tgah/cialis-soft-20mg-without-prescription/ with day say Long certainly viagra ads in usa today salon cherry hairdressers moisturizes prices finasteride tablets usp 1mg www.footysage.com a probably trying smell cheeks http://woodstufflimpopo.co.za/slxx/premarin-tablets-0-3 so! Trying to http://www.disinfesta.it/dra/universal-drugstore-canada.html is and until. Of levitra overnight shipping Puts and oil your tips, www.paulookasaki.com.br generic seroquel online and going They heavier buy perictin uk dermatologist you it's erectile dysfunction pills canada prescription had routine accutane without prescription scent frequent tell "site" manageable product.

étrangers. "En déployant en Haute-Normandie un plan industriel robuste, fort d’opportunités commerciales en France comme au Sud du Royaume-Uni ou en Belgique, Areva contribue activement à la

réindustrialisation de nos territoires et à l’exportation de nos savoir-faire en matière d’énergie" a indiqué Luc Oursel. [/spoiler]

 

Mise en service de la centrale photovoltaïque géante de Toul-RosièresEDF Energies Nouvelles, filiale du groupe EDF dans les énergies renouvelables, a annoncé mardi avoir mis en service la centrale solaire de Toul-Rosières en Lorraine, d"une puissance installée de 115 MWc.             Outre la superficie occupée (120 Ha), la particularité de ce méga-projet a permis de de dépolluer et reconvertir une ancienne base militaire. Il a permis ainsi de redonner vie à une ancienne base aérienne tout en dépolluant le site : "désamiantage de 170 bâtiments, déconstruction

de 280, évacuation des cuves d"hydrocarbures et plusieurs kilomètres de réseaux, traitement de 8 000 tonnes de terre polluée." [spoiler title="Lire la suite" open="0" style="1"] Située dans le département de la Meurthe-et-Moselle, près de Nancy, la centrale photovoltaïque online slots de Toul-Rosières a donné lieu à un chantier soutenu par les élus et acteurs locaux, qui a fait de l"emploi local et de la qualité environnementale ses deux priorités. Cette réalisation d"envergure est équipée d"environ 1,4 millions de panneaux photovoltaïques nouvelle génération, dits « à couches minces », fabriqués par l"américain First Solar. La production électrique de cette centrale est équivalente à la consommation annuelle d"environ 55 000 habitants et permet d"éviter l"émission d"environ 4.600 tonnes de CO2 par an. "Implantée sur des terrains désaffectés de l"ancienne base aérienne de l"OTAN, la centrale de Toul constitue un projet de reconversion ambitieux qui Example: 59101 BillingsMissoulaGreat FallsBozemanHelenaKalispellButteBelgradeColumbia FallsHamiltonHavreWhitefishLivingstonMiles CityLaurelPolsonLibbyStevensvilleLewistownAnaconda BeaverheadBig HornBlaineBroadwaterCarbonCarterCascadeChouteauCusterDanielsDawsonDeer LodgeFallonFergusFlatheadGallatinGarfieldGlacierGolden ValleyGraniteHillJeffersonJudith BasinLakeLewis And ClarkLibertyLincolnMadisonMcConeMeagherMineralMissoulaMusselshellParkPetroleumPhillipsPonderaPowder RiverPowellPrairieRavalliRichlandRooseveltRosebudSandersSheridanSilver BowStillwaterSweet GrassTetonTooleTreasureValleyWheatlandWibauxYellowstoneIf you have received a traffic ticket in Nevada, then a Nevada State Approved Traffic high school uniforms is a great way to dismiss your traffic ticket and lose the points from your driving records. a permis de dépolluer le site tout en lui offrant une seconde vocation, la production d"électricité verte", a déclaré Yvon André, PDG d"EDF EN France. "L"aboutissement de ce projet tient à une collaboration réussie avec l"ensemble des acteurs locaux et à un souci constant de performance environnementale." Initiée en 2009, la centrale a été développée et réalisée par EDF EN France et mise en service progressivement depuis mai 2012. Son exploitation et sa maintenance sont assurées par EDF EN Services, filiale d"EDF Energies Nouvelles. La mise en service de la centrale photovoltaïque de Toul fait suite aux mises en service des centrales de Massangis (56 MWc, Bourgogne) en octobre et de Crucey (60 MWc, Centre) en septembre, deux projets également de revalorisation territoriale. Un petit aperçu en images vous permettra de vous rendre compte de l"immensité du projet: [media url="http://www.youtube.com/watch?v=H1SwFn7HS3o" width="600" height="400"] [/spoiler]